ISSN : 2266-6060

Trouver porte close

portepoignee

Paris, septembre 2013.

L’un des premiers apprentissages de la préhension est celui des portes : l’enfant qui grandit se dresse sur la pointe de ses pieds pour atteindre la poignée et ouvrir ce qui l’empêche d’accéder au reste du monde. Les chats domestiqués et donc humanisés font de même. Aussi, en tant qu’adultes, nous portons notre main à la poignée sans y penser, ajustant la marche pour être près de la porte dans l’attente de son ouverture. Sauf lorsqu’un message d’ avertissement surgit dans cette routine corporelle, nous avertissant que l’ouverture de cette porte n’est pas ordinaire.
Alors que les huissiers mettent des scellés et les pompiers des alarmes sur les portes à ne pas ouvrir, ici on écrit pour dire que tout est ouvert. Arrêtant notre geste pour lire, nous tournons la poignée avec circonspection. En effet, sur cette porte, il ne faut pas appuyer, mais tourner. Tourner à droite, tourner à gauche, puis retourner à droite, voir si la porte a du jeu, retourner encore. Rien à faire, la porte ne s’ouvre pas. On croit comprendre alors la nécessité du message : sans doute n’avons-nous pas saisi comment cette singulière poignée fonctionne. Pourtant, nos voisins n’y réussissent pas davantage et, après maintes vérifications, il nous faut appeler le personnel de sécurité qui vient à contre-coeur… et ouvre la porte à l’aide d’une clef !
La semaine suivante, face à la même inscription, après un seul essai infructueux, nous sommes passés par une autre salle pour ouvrir cette porte de l’intérieur.



2 Comments

  1. Name * wrote:

    Merci!
    Ce site est génial, mais les auteurs sont très peu clairs (un lien même est manquant) et on ne sait qui a écrit quel texte… enfin je n’ai pas trouvé.
    EeT.

    • scriptopolis wrote:

      Bonjour,
      merci pour le message. Scriptopolis est un collectif qui refuse précisément que les textes soient attribués à une seule personne… C’est un auteur multiple.
      (Et merci pour l’alerte sur le lien qui ne fonctionnait pas !)