ISSN : 2266-6060

Des invités triés sur le papier

La Rochelle. Juillet 2009.

L’activité des artistes est ponctuée par des phases de travail intense dans un lieu faisant office d’atelier et des moments de soumission à la critique lors d’expositions publiques. La préparation de celles-ci ne passent pas seulement par le choix des œuvres et leur mise en scène. Il convient également d’en faire un événement réussi, c’est-à-dire un moment qui mobilise suffisamment de monde pour le vernissage. Encore faut-il avertir du lieu et de la date du rendez-vous tant attendu. Aujourd’hui, c’est moins le défaut de moyens de communication que leur abondance qui peut procurer de l’embarras : un billet sur un blog, une annonce sur un forum de discussions, un répertoire d’adresses électroniques… D’un point de vue strictement fonctionnel, tous les moyens sont bons pour avertir de l’événement à venir.
En même temps, la présence de certains invités donnera à coup sur une tonalité particulière au vernissage. Les technologies d’écriture entrent ici en jeu bien au-delà de leur supposée fonctionnalité. À une liste informatisée sur laquelle figurent les coordonnées des personnes habituellement conviées, s’ajoute une liste manuscrite de celles à inviter tout particulièrement pour cette exposition. Les membres de la première liste seront avertis ensemble par un email collectivement adressé. Ceux de la seconde recevront une invitation individuelle et, de surcroît, celle-ci leur sera envoyée avec un carton d’invitation dans une enveloppe timbrée.
Comme l’a bien montré l’anthropologue J. Goody, les listes soutiennent des opérations cognitives en permettant la formulation de catégories et sous-catégories. Elles ont aussi des effets immédiats sur le monde. Leur portée politique et morale s’immisce dans des activités aussi anodines qu’une invitation à un événement festif. Si tous les invités sont bienvenus, l’usage de listes séparées marque ostensiblement des différences. Elles hiérarchisent les personnes conviées selon des critères particuliers, elles font le tri entre diverses espèces d’invités. Elles désignent également en creux une autre liste : celle, bien plus longue, des indésirables.