ISSN : 2266-6060

Chercher l’amour

L’invitée du vendredi : Émilie Notteghem

Besançon. Septembre 2009.

À la faveur d’une station dans une sandwicherie du centre ville bisontin, décorée d’éléments de cuisine à l’ancienne, des petits papiers suspendus dans un cadre de recettes attirent l’œil. La diversité de leurs dimensions, de leur facture, et des formats d’écriture laissent supposer une installation postérieure à l’accrochage de l’objet décoratif et un usage exogène.
« cherche prince charmant pour une nuit » : les papiers ne sont pas les recettes escomptées mais des annonces matrimoniales spontanées, hors des lieux et des supports institutionnalisés de la recherche d’un partenaire. La pratique, visiblement féminine et jeune, consiste essentiellement en des descriptions de l’homme idéal, qui ont appelé, en chaîne, l’écriture de nouveaux billets, que le patron de l’établissement, amusé, a décidé de laisser s’accumuler au fil des semaines.
Cependant, il s’agit davantage pour ces jeunes filles de mimer, avec dérision, la pratique de l’annonce dans les colonnes d’un journal, plutôt que d’engager la rencontre. Ici, aucun numéro de téléphone, seulement un appel à l’amour : « Appelez moi. ♥ ».