ISSN : 2266-6060

Trois couleurs

Sorry, this entry is only available in French.



One Comment

  1. On peut ajouter que le contexte genevois est différent de celui de la France car en Suisse romande, le français est une langue minoritaire qui se débat contre la majorité germanophone, les gens s’irritant souvent des mauvaises traductions en français au sein de pubs ou de documents officiels.
    L’irritation que l’on perçoit de la part de l’interlocuteur francophile prend encore un autre sens, quelques mois avant la votation qui a favorisé le 9 février les quotas d’immigration et exprimé une xénophobie persistante en Suisse – même si la Suisse romande et la Suisse urbaine ont été les moins favorables à cette proposition.

Leave a Reply