ISSN : 2266-6060

Relax

relaxchair

– New York, Mai 2007 –

Rien de mieux que de se détendre sur une assise confortable pour siroter un cocktail, lire un magazine ou un roman, regarder un bon film, tomber tranquillement dans les bras de Morphée… D’autres circonstances, plus directement liées à une activité professionnelle, supposent elles aussi de s’asseoir pour traiter des dossiers, surveiller un bassin, aguicher d’éventuels clients, dispenser des soins dentaires, ou arbitrer un match.
La fonction de l’assise est souvent rendue intelligible par l’agencement matériel plus général du lieu où elle prend place. Pas besoin d’inscrire sur le siège à quoi il est principalement destiné. Postée dans un lieu public, cette chaise préfère pourtant afficher la couleur : ce n’est pas une simple chaise. Que les passants ne se méprennent pas. Spécialement aménagée en position allongée, cherchant ainsi à retrouver la posture proposée par le sofa du psychanalyste, cette chaise est particulièrement propice aux confidences amoureuses. Qu’on se le dise.