ISSN : 2266-6060

Police partout… Écrit nulle part

nullepart

– Paris, Février 2009 –

Par ces temps de contestation, on guette le moindre attroupement et la moindre banderole ; en suivant les camionnettes de gendarmes mobiles on peut facilement savoir où et quand il y a une manifestation au Quartier Latin. Mais le service Communication de la Préfecture de Police de Paris a trouvé bien plus efficace pour faire présence : sur l’île de la Cité, à côté de Notre-Dame, symbole de l’Eglise de France, il a recouvert l’un des bâtiments de la Préfecture d’une immense bâche. Sur celle-ci figurent des agents de la PPP portant différents uniformes … ils font face au quartier des étudiants, le regardent. La force de cette communication tient au fait qu’aucun écrit, aucune légende n’a été jointe à ces silhouettes de policiers ; on songe aux agents de la RATP qui ornaient il y a peu les couloirs de la station Montparnasse-bienvenue ; inscrire sur cette bâche en lettre capitale le mot POLICE aurait eu un effet désastreux. Il est des choses qui ne sont pas toujours bonnes à écrire.
PS : Faut-il préciser pour ceux qui l’ignore que cette bâche fait face à une petite plaque, à peine visible, inaugurée il y a quelques années par le Maire de Paris rappelant que la Police française avait massacré lors d’une manifestation le 17 octobre 1961 plusieurs centaines de manifestant algériens.